AvaWorld

Suivre votre cycle

Dosage de progestérone: faut-il mesurer votre taux le 21ème jour de votre cycle ?

Si vous avez des difficultés à tomber enceinte, votre médecin s’intéressera peut-être à votre taux de progestérone. On entend souvent que le taux de progestérone atteint son maximum le 21ème jour du cycle. Alors faut-il mesurer votre taux de progestérone ce jour-là ?

Ce que l’on entend n’est pas toujours vrai. Le fait de mesurer vos taux d’hormones le 21ème jour du cycle n’a de sens que si vous ovulez (à peu près) le 14ème jour. Si votre gynécologue vous parle de tester vos niveaux d’hormones le 21ème jour sans connaitre la durée habituelle de votre cycle ni le jour où vous ovulez en général, il est nécessaire de clarifier certaines choses. Voici tout ce qu’il faut savoir pour partager un discours productif avec votre médecin.

Pourquoi votre médecin s’attarde-t-il sur vos niveaux d’hormones ?

Il peut s’intéresser à votre taux de progestérone pour deux raisons :

  1. Pour confirmer que vous ovulez bien. L’ovulation est la seule manière qu’a votre corps de sécréter de la progestérone.
  2. Pour confirmer que si vous ovulez, votre corps sécrète suffisamment de progestérone.

Qu’est-ce que la progestérone ? Quelle est son importance ?

La progestérone est une hormone essentielle pour maintenir une grossesse. Elle soutient la paroi utérine, pour s’assurer que c’est un environnement favorable à l’implantation d’un embryon.

Avant l’ovulation, un niveau élevé d’œstrogène provoque l’épaississement de la paroi utérine. A ce stade du cycle, votre niveau de progestérone est normalement très faible.

Après l’ovulation, le niveau de progestérone commence à augmenter, atteignant son maximum vers le milieu de la phase lutéale. Si ce niveau est trop faible, votre paroi utérine peut commencer à s’éliminer (les règles) avant que l’embryon n’est pu s’implanter, ce qui complique la faculté de concevoir et de maintenir une grossesse.

Quel est le meilleur moment pour mesurer votre niveau de progestérone ?

Cela dépend du jour où vous ovulez. Le test sanguin du 21ème jour est censé mesurer votre progestérone au moment où elle atteint son niveau maximum. Dans un cycle de 28 jours avec ovulation le 14ème jour, la progestérone atteint son niveau maximum le 21ème jour environ.

Mais que se passe-t-il si vous n’ovulez pas le 14ème jour ? Si vous ovulez, disons, le 22ème jour, alors un test le 21ème révèlera un niveau très faible de progestérone. Dans ce cas, un test sanguin le 29ème jour vous apportera des informations plus exactes sur votre niveau de progestérone.

 

Le niveau de progestérone augmente *après* l’ovulation.

Que faut-il dire à votre médecin ?

Avec un peu de chance, vous avez un excellent gynécologue qui vous écoute pour s’assurer que la mesure de progestérone est faite au bon moment de votre cycle. Mais s’il recommande un test sanguin le 21ème jour sans vous avoir consulté sur le jour où vous ovulez, vous devez commencer à vous défendre.

Si vous suivez déjà vos cycles, alors vous devriez absolument dire à votre médecin quel jour vous ovulez et la durée moyenne de votre phase lutéale. Si vous ne suivez pas encore votre cycle, envisagez la technique de la prise de température même si seulement pour le cycle pendant lequel votre médecin souhaite mesurer votre progestérone afin de vous assurer que le test soit effectué au bon moment.

Related posts

Related posts

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information Accept

This site is using first and third party cookies to be able to adapt the advertising based on your preferences. If you want to know more or modify your settings, click here. By continuing to use the site, you agree to the use of cookies.