Les symptômes de l’ovulation : 9 signes qui indiquent que vous pourriez tomber enceinte dès maintenant

Si vous cherchez les symptômes de l’ovulation pour savoir à quels moments vous êtes le plus fertile, vous serez sans doute consternée d’apprendre que la plupart de ces indications ne sont pas très claires. Contrairement à la majorité des animaux, nos vulves ne gonflent pas, nous ne sommes pas « en chaleur », et nous n’émettons pas d’odeurs attirant les hommes de manière irrésistible. Que doit alors faire une femme qui désire savoir quand avoir un rapport sexuel pour tomber enceinte ? Il est important de savoir quand vous ovulez, mais difficile d’avoir une réponse claire.

Heureusement, il existe des signes physiologiques de l’ovulation assez subtils, et quand vous aurez compris comment les identifier, vous pourrez prévoir vos rapports aux moments de fertilité optimale. Certains de ces signes varient d’une femme à l’autre, mais si vous suivez votre cycle cela vous aidera à obtenir une idée de ce qui est normal en ce qui vous concerne.

Clarifions les choses : l’ovulation consiste au moment où l’ovule se détache de son follicule et quitte l’ovaire. Y a-t-il des signes physiques du moment précis de l’ovulation ? Environ 20% des femmes ressentent une douleur liée à l’ovulation, mais celle-ci ne survient pas nécessairement au moment exact de l’ovulation. Il existe des signes physiques que votre corps se prépare à ovuler, et d’autres indiquant que vous avez ovulé. Si vous essayez de tomber enceinte, les signes les plus importants à identifier sont ceux que votre corps se prépare à ovuler.

 

Qu’est-ce que l’ovulation ?

Il s’agit du détachement d’un ovule de son follicule ovarien. Une fois que l’ovule est relaché, il progresse vers l’utérus à travers les trompes de Fallope. Si l’ovule est fécondé par un spermatozoïde pendant son trajet vers l’utérus, une grossesse peut démarrer.

A quel moment ovulez-vous ?

Dans un cycle menstruel basique, c’est-à-dire de 28 jours, l’ovulation survient le 14ème jour. Mais bien entendu, toutes les femmes n’ont pas un cycle menstruel dit de base. L’ovulation survient à la fin d’un long et complexe enchainement de circonstances hormonales ayant débuté pendant le cycle précédent, avant même que vos dernières règles n’aient démarré. Cette « accumulation » hormonale n’intervient pas exactement de la même manière d’un cycle à l’autre, car votre corps n’est pas une machine. Cela signifie qu’on ne peut pas supposer que vous ovulerez forcément le 14ème jour de chaque cycle (ou quel que soit votre jour habituel d’ovulation) puisque chaque cycle peut potentiellement différer du précédent.

Une des hormones essentielles à l’ovulation est l’œstrogène. Au début de votre cycle, quand vous avez vos règles, votre niveau d’œstrogène est très faible. Il augmente au cours de la première partie du cycle, pour atteindre un seuil auquel il déclenche la sécrétion de l’hormone lutéinisante, qui indique aux ovaires qu’il est temps de relâcher un ovule. La plupart des symptômes de l’ovulation sont liés à la hausse du niveau d’œstrogène.

 

A quel moment êtes-vous fertile ?

Vous êtes fertile pendant les cinq jours précédant l’ovulation, et le jour même de celle-ci. Votre pic de fertilité survient pendant les deux jours précédant l’ovulation. Vous avez plus de chance de concevoir durant ces deux jours que pendant le jour même de l’ovulation.

Quels sont les symptômes de l’ovulation ?

1. L’augmentation de la fréquence du pouls au repos

Selon les données de récentes études cliniques, le pouls au repos commence à augmenter pendant les jours précédant l’ovulation1. Le pouls au repos est à son minimum pendant les règles, et augmente d’environ deux battements par minute dans les deux à cinq jours précédant l’ovulation. Après celle-ci, il continue d’augmenter, atteignant son maximum au milieu de la phase lutéale. Il chute à peu près au moment où les règles démarrent, ou reste élevé si vous êtes enceinte.

2. Des changements de température corporelle basale

Certaines femmes remarquent que leur température corporelle basale (TBC) est basse le jour de l’ovulation. Cependant, cette baisse n’apparait pas sur la plupart des graphes et n’est donc pas un moyen très sûr d’identifier l’ovulation.

Après l’ovulation, le niveau élevé de progestérone fait augmenter la TBC d’environ 0,2°C. C’est une indication beaucoup plus fiable que la baisse de température enregistrée le jour de l’ovulation. En revanche, cette hausse de TBC ne peut que confirmer que vous avez bien ovulé, il est donc trop tard pour concevoir pendant ce cycle. De plus, bien que la TBC soit une bonne méthode pour confirmer que vous avez ovulé pendant ce cycle, ce n’en est pas une bonne pour déterminer le jour exact de l’ovulation. Selon une étude, la hausse de la TBC survient au moins deux jours après l’ovulation.

3. Des changements au niveau des glaires cervicales

Dans les jours précédant l’ovulation, votre niveau d’œstrogène augmente, ce qui modifie la consistance des glaires cervicales. Plus vous vous approchez de l’ovulation, plus celles-ci sont concentrées en eau. Vous devriez remarquer qu’elles sont de plus en plus douces au toucher et transparentes au fur et à mesure que vous approchez de l’ovulation. Durant votre pic de fertilité, vos glaires cervicales ressemblent à du blanc d’œuf cru. Après l’ovulation, la hausse de votre niveau de progestérone fait que ces glaires s’assèchent rapidement.

Les glaires cervicales sont une indication que votre corps se met en condition pour ovuler, mais cela ne permet pas de confirmer que vous avez bel et bien ovulé. La plupart du temps, la vue de glaires cervicales fertiles signifie que vous allez très bientôt ovuler, et quand elles s’assèchent, cela veut dire que vous avez probablement déjà ovulé. Mais parfois, et ce surtout chez les femmes souffrant de SOPK, le corps essaye d’ovuler sans pour autant y arriver. Dans ce genre de cas, il faut réessayer quelques semaines plus tard.

4. Les seins et/ou tétons sensibles

Des irritations ou une plus grande sensibilité des seins et des tétons peuvent survenir aussi bien les jours précédant l’ovulation que les jours suivant celle-ci ; cela est dû aux niveaux d’hormones élevés.

5. Des douleurs pelviennes

Environ 20% des femmes connaissent des douleurs pelviennes liées à l’ovulation, souvent appelées « mittelschmerz » (mot allemand désignant plus ou moins une douleur centrale). Mais ces douleurs n’interviennent pas forcément au moment précis de l’ovulation, et ne peuvent être considérées à elles-seules comme un signe fiable que vous ovulez.

6. Des saignements

Certaines femmes peuvent avoir des saignements en faible quantité à peu près au moment de l’ovulation. Dans la première phase du cycle, le niveau d’œstrogène augmente, ce qui fait que la paroi utérine se développe. Après l’ovulation, c’est le niveau de progestérone qui augmente, ce qui permet à cette même paroi utérine de s’épaissir et de mûrir. Les saignements vers le moment de l’ovulation peuvent provenir du fait que la paroi utérine s’est développée grâce à l’œstrogène, mais ne s’est pas encore épaissie puisque le niveau de progestérone n’a pas encore augmenté.

7. Une augmentation du désir sexuel

Vous pourriez vous sentir particulièrement « d’humeur » dans les jours précédant l’ovulation, à cause de votre niveau d’œstrogène en hausse. Cependant, de nombreuses choses peuvent augmenter le  désir sexuel (le porno, ça vous dit quelque chose ?), donc le fait d’être excitée n’indique pas à lui seul que vous êtes en train d’ovuler. Au même titre, nombreuses sont les choses qui peuvent diminuer votre désir, donc si vous ne ressentez pas de désir sexuel particulièrement exacerbé pendant votre pic de fertilité, cela ne signifie pas que vous n’ovulerez pas.

8. Un changement de position du col de l’utérus

La plupart du temps, le col de l’utérus se situe assez bas au niveau du vagin, et l’ouverture est très étroite. Vers le moment où vous ovulez, le col se repositionne plus haut, s’adoucit, et son diamètre s’élargit. Le changement est assez subtil, mais si vous prenez l’habitude d’inspecter votre col régulièrement, vous serez probablement capable remarquer la différence. Pour inspecter votre col, insérez un de vos doigts (propre !) dans votre vagin jusqu’à sentir une petite bosse au bout du canal vaginal : il s’agit de votre col !

9. Un ganglion lymphatique inguinal enflé

Ce symptôme méconnu de l’ovulation survient chez 70% des femmes vers le moment où elles ovulent. Les ganglions lymphatiques inguinaux sont de petites glandes situées de chaque côté de votre bassin. Vous pouvez remarquer un ganglion lymphatique inguinal enflé du même côté que l’ovaire qui a relâché l’ovule pendant ce cycle.

 

Find Your Fertile Window - Order Now

  1. Shilaih, Mohaned; de Clerck, Valérie; Falco, Lisa; Kübler, Florian; Leeners, Brigitte. « Pulse Rate Measurement During Sleep Using Wearable Sensors, and its Correlation with the Menstrual Cycle Phases, » Scientific Reports
2017-09-18T07:06:18+00:00 Conception 101|

Ava for healthcare professionals

Please confirm that you are a healthcare professional or researcher

I am a healthcare professional

I am interested in Ava for personal use

DÉCOUVRIR AVA | COMMANDER AVA

Jade & Tanner Got Pregnant with Ava!

Thank you everyone for all the support and for sharing your stories since we announced our pregnancy on Wednesday! We are so excited! For those of you who have been following us for a while, you may have seen our past post back in November about using the @avawomen bracelet to help us get pregnant faster. We got pregnant really soon after we started using Ava! I wore the bracelet every night while sleeping and Ava told us which five days were the best days to try for a baby each month. It took so much stress out of the process and was so easy to use. Since so many of you have kindly opened your hearts to me and have shared your stories about trying to get pregnant, I wanted to share what worked for us. Also, I've partnered with Ava to get you all a $20 off coupon code: JANNERBABY I'll be using Ava for all our future pregnancies and cycle tracking between babies. Thank you, Ava.

Mamiblock Got Pregnant with Ava!

@Mamiblock​ benutzt nun auch Ava! Hier ein kleiner Ausschnitt aus Julias Beitrag auf Youtube in dem sie erklärt, wie Ava funktioniert! Wir sind gespannt, wie es weiter geht mit Ava und Julia! Einen erholsamen Samstag Euch allen!

VOIR LA VIDÉO | COMMANDER AVA

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations

Ce site utilise ses propres cookies et des cookies de tiers pour pouvoir adapter la publicité à vos préférences. Si vous souhaitez en savoir plus ou modifier vos paramètres, cliquez ici. En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Fermer