Les signes et symptômes de fausse-couche: comment savoir ?

Les premiers jours de grossesse peuvent être source d’angoisse comme de joie. Comment savoir si l’implantation va tenir ? Existent-ils des signes et symptômes que vous pouvez essayer de repérer ?

Les femmes qui ont de légers saignements, des pertes, des crampes et autres symptômes au tout début de leur grossesse craignent souvent le pire mais aucun de ces symptômes n’est un signe concluant de fausse-couche. De nombreuses femmes ayant ces symptômes mènent en fait leur grossesse à terme, sans complication et d’autres sans aucun de ces symptômes font des fausses-couches.

De même, certaines femmes ne ressentent aucun de ces symptômes et ne rendent pas compte de la perte de leur embryon jusqu’à leur rendez-vous suivant avec leur gynéco. On appelle cela les fausses-couches silencieuses. Cela n’arrive que dans 1% des grossesses.

La première chose à savoir est que, si les fausses-couches et les grossesses chimiques sont en fait choses courantes – jusqu’à 25% des grossesses mènent à une fausse-couche, lorsque vous recevez enfin votre test positif, la probabilité est plus forte que vous ne fassiez PAS de fausse couche.

 

Absence de nausées matinales

Il est vrai que la nausée est souvent un signe d’une grossesse saine : les femmes souffrant de nausées ont trois fois moins de risque de fausse couche que les femmes n’en souffrant pas. Cependant une absence de nausée ne signifie pas que vous allez faire une fausse couche. Environ entre 20 et 30% des femmes n’ont pas du tout de nausées matinales et mènent leur grossesse à terme.

La viabilité d’une grossesse n’est pas le seul facteur déterminant la présence ou non de nausées matinales, les données démographiques jouent également un rôle. Les femmes blanches en souffrent plus que les femmes noires ou asiatiques et les femmes noires ont statistiquement plus de nausées que les autres au troisième trimestre. Les nausées ont également tendance à empirer à chaque grossesse.

Le timing est également important : une absence de nausées matinales avant 7 semaines de grossesse n’est pas un présage de risque de fausse-couche. C’est uniquement à partir de la huitième semaine qu’une absence de nausée peut laisser présager un plus grand risque de fausse-couche. Quand les nausées commencent puis s’arrêtent importe peu tant qu’elles ont déjà commencé à la huitième semaine.

Après le premier trimestre, les nausées ne sont plus un signe de risque de fausse-couche. Si vous faites partie des heureuses élues qui n’ont pas souffert du tout de nausées matinales, vos risques de fausse-couche au moment d’entrer le deuxième trimestre sont identiques aux autres femmes (moins de 1%).

Il est aussi important de noter que les nausées matinales restent encore un mystère. Personne ne sait si elles ont une raison physiologique ou si elles ne sont qu’un effet secondaire des variations d’hormones pendant la grossesse. Bien que les statistiques montrent que grossesses saines sont plus souvent accompagnées de nausées matinales, peu de recherches montrent qu’une absence de nausée peut être une cause de fausse-couche. Sinon les femmes qui prendraient des médicaments contre la nausée ne pourraient pas mener leur grossesse à terme…

En un mot: les femmes qui ne souffrent pas de nausées matinales font statistiquement plus de fausses-couches mais l’absence de nausées matinales ne signifie pas que vous allez faire une fausse-couche.

 

Les symptômes de grossesse qui disparaissent

Et si vous souffriez de nausées, si vous étiez extrêmement fatiguée, si votre poitrine était douloureuse et du jour au lendemain, tous ces symptômes disparaissaient ?

En réalité, il y a tellement de différences d’intensité ou de durée de symptômes de grossesse que la disparition des symptômes ne peut être interprétée comme un signe de fausse couche. Il est vrai que certaines femmes faisant des fausses-couches remarquent une soudaine disparition ou réduction de leurs symptômes ou même ne se « sentent » tout simplement plus enceinte. Mais certaines femmes observent aussi la disparition de leurs symptômes et pourtant n’ont aucun problème, tout comme d’autres femmes ressentent ces symptômes continuellement et font une fausse-couche.

Il arrive souvent que les symptômes s’atténuent vers la fin du premier trimestre mais chez certaines femmes, ils peuvent s’atténuer avant ou disparaître et revenir. Si vous remarquez que vos symptômes de grossesse ne sont pas aussi prononcés qu’avant, voyez les choses de manière positive et profitez-en !

En un mot: n’essayez pas de trop interpréter vos symptômes de grossesse au jour le jour. Il est normal qu’ils varient pendant le premier trimestre.

 

Des saignements ou des pertes

Les pertes pendant la grossesse peuvent être terrifiantes, elles ne signifient pas pour autant que vous faites une fausse-couche, même si le saignement est abondant ou si vous apercevez des petits caillots. En fait, les pertes pendant la grossesse sont plutôt communes, et généralement bénignes. On ne peut pas diagnostiquer la cause de ces pertes sans faire des tests plus approfondis, c’est pourquoi il est important d’en informer votre médecin.

Les saignements et pertes pendant la grossesse peuvent être causés par des irritations de votre col de l’utérus, une infection ou même par un hématome sous-chorionique. Parfois il n’y a pas de cause évidente de ces pertes mais l’échographie ne montre rien d’anormal, ce qui est un bon signe que votre bébé se porte bien.

En un mot: les saignements et pertes pendant la grossesse peuvent faire peur mais ils ne signifient pas pour autant que vous faites une fausse-couche.

 

Les crampes

La plupart des femmes ont des crampes, même légères au début de leur grossesse. Cela peut être dû à de multiples facteurs. Pendant le premier trimestre, votre utérus se détend et vous pouvez ressentir d’étranges sensations abdominales ou des crampes comme pendant vos règles. Des gaz peuvent également causer des crampes. Le taux de progestérone élevé ralentit la digestion et peut rendre la digestion d’un repas copieux plus difficile. Bien que ce ne soit que des gaz, ils peuvent être étonnamment douloureux.

En un mot: les crampes seules ne sont pas un signe de fausse-couche mais si vous éprouvez des crampes et que vous avez des saignements, il est préférable d’en parler à votre docteur.

 

Un test de grossesse qui ne devient pas plus foncé

Les tests de grossesse détectent la présence de l’hormone hCG. Les premières semaines de grossesse, le niveau d’hCG augmente rapidement. Pour la plupart des grossesses viables, le niveau d’hCG devrait à peu près doubler toutes les 48h. Une augmentation plus lente d’hCG peut être un signe de fausse-couche ou de grossesse extra-utérine.

Si vous faites un test de grossesse quelques jours avant vos retours de règles, vous remarquerez peut-être que le deuxième trait reste clair. Plus votre taux d’hCG augmente, plus le trait devrait foncer. Si le deuxième trait ne fonce pas ou devient plus clair, cela peut parfois être un signe de grossesse chimique.

Mais un deuxième trait qui ne fonce pas ne veut pas automatiquement dire que vous faites une fausse-couche. Les tests de grossesse n’offrent pas une mesure aussi précise de votre taux d’hCG qu’une prise de sang. Parmi les tests urinaires, il en existe des plus ou moins sensibles à la saturation d’urine ce qui peut aussi impacter la détection de votre niveau d’hCG.

Il est aussi important de noter qu’après 7 semaines de grossesse environ (trois semaines après votre retard de règles, les tests ne sont plus fiables. En effet, à ce moment-là, la concentration de hCG est telle que les tests à la maison ne sont plus conçus pour la détecter. C’est ce qui peut expliquer qu’après plusieurs semaines de grossesse, vos tests puissent montrer un trait clair ou même être négatif. Pour savoir si c’est un problème de concentration, vous pouvez essayer de diluer votre urine avec de l’eau et de refaire un test – le trait devrait être plus foncé.

En un mot: un test de grossesse qui ne devient pas foncé peut être un signe de grossesse chimique, mais il existe d’autres explications.

Find Your Fertile Window - Order Now

Ava for healthcare professionals

Please confirm that you are a healthcare professional or researcher

I am a healthcare professional

I am interested in Ava for personal use

DÉCOUVRIR AVA | COMMANDER AVA

Jade & Tanner Got Pregnant with Ava!

Thank you everyone for all the support and for sharing your stories since we announced our pregnancy on Wednesday! We are so excited! For those of you who have been following us for a while, you may have seen our past post back in November about using the @avawomen bracelet to help us get pregnant faster. We got pregnant really soon after we started using Ava! I wore the bracelet every night while sleeping and Ava told us which five days were the best days to try for a baby each month. It took so much stress out of the process and was so easy to use. Since so many of you have kindly opened your hearts to me and have shared your stories about trying to get pregnant, I wanted to share what worked for us. Also, I've partnered with Ava to get you all a $20 off coupon code: JANNERBABY I'll be using Ava for all our future pregnancies and cycle tracking between babies. Thank you, Ava.

Mamiblock Got Pregnant with Ava!

@Mamiblock​ benutzt nun auch Ava! Hier ein kleiner Ausschnitt aus Julias Beitrag auf Youtube in dem sie erklärt, wie Ava funktioniert! Wir sind gespannt, wie es weiter geht mit Ava und Julia! Einen erholsamen Samstag Euch allen!

VOIR LA VIDÉO | COMMANDER AVA

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations

Ce site utilise ses propres cookies et des cookies de tiers pour pouvoir adapter la publicité à vos préférences. Si vous souhaitez en savoir plus ou modifier vos paramètres, cliquez ici. En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Fermer