AvaWorld

Infertilité

L’infertilité masculine

infertilité masculine

L’infertilité masculine est responsable d’environ la moitié des cas d’infertilité dont on connait l’origine dans un couple, donc si vous rencontrez des difficultés à concevoir un enfant, il est important de prendre en compte la fertilité des deux parties quand vous essaierez de diagnostiquer et de faire face aux problèmes potentiels. Contrairement aux femmes, les hommes peuvent rester fertiles toute leur vie. La production de sperme diminue bien avec l’âge, mais ils peuvent quand même continuer d’en produire jusqu’à un avancé.

De nombreuses choses peuvent contribuer à l’infertilité masculine. Pour être fertile, l’hypothalamus, l’hypophyse (chacun sécrétant des hormones et se trouvant dans le cerveau) et les testicules de l’homme doivent fonctionner correctement. La majorité des cas d’infertilité (entre 30 et 40%) provient de problèmes au niveau des testicules tels que des veines dilatées (varicocèles), des voies génitales obstruées, ou des dommages subis au niveau des structures productrices de sperme des testicules. De ces troubles médicaux, entre 15 et 25% sont génétiques (ce qui ne veut pas forcément dire qu’ils sont héréditaires).

Entre 10 et 20% des cas d’infertilité masculine proviennent d’une forme ou d’une autre d’obstruction du sperme, ce qui peut être le résultat d’une infection antérieure. Les troubles au niveau de l’hypothalamus et de l’hypophyse représentent une petite portion (1 à 2%) des cas d’infertilité masculine.

Malheureusement, cela laisse entre 40 et 50% de cas d’infertilité dont on ne peut discerner les origines. On recommandera sans doute aux couples qui décident de réaliser des tests de fertilité de faire une analyse de semence. Cette analyse fournit des informations sur la densité et la motilité du sperme et la forme des spermatozoïdes, ainsi que le volume et la concentration de la semence.

Dans de nombreux cas, les médecins pratiqueront une série d’analyses de sperme dans le temps pour s’assurer d’avoir des résultats précis. Il est parfois impossible d’identifier une origine spécifique de l’infertilité chez l’homme même après l’analyse de sperme. Il est possible que l’analyse de semence révèle une faible motilité ou une faible densité mais ne suffise pas au médecin pour discerner l’origine de ces troubles. Dans ce genre de cas, le médecin pourra recommander soit des analyses plus approfondies, notamment une échographie du scrotum, des tests hormonaux, soit des tests spéciaux sur le bon fonctionnement du sperme. Même si un médecin est incapable de déterminer l’origine spécifique de l’infertilité à ce stade, il pourrait quand même être en mesure de recommander certains traitements ou procédures pouvant mener à la conception.

Il existe de nombreuses ressources relatives à l’infertilité masculine, mais nous vous conseillons de commencer chez votre médecin. Il/elle saura vous recommander des spécialistes formés pour répondre à ces questions et évaluer les options afférentes à l’infertilité masculine. Un spécialiste de la fertilité peut vous parler de vos options si vous essayez de concevoir, et prendre en considération des ennuis de santé passés et/ou présents chez le partenaire (et la partenaire, si besoin).

Related posts

Related posts