AvaWorld

Grossesse

Des habitudes plus saines pour les futurs papas

habitudes saines futur papa

Même s’il est tout à fait possible pour un homme de produire un sperme suffisamment sain pour féconder un ovule sans avoir adopté les comportements recommandés ci-dessous, voici quelques suggestions pour optimiser la santé des hommes et assurer leur bien-être reproducteur.

Pour commencer, les hommes qui se soucient de la santé de leur sperme devraient éviter de prendre de la testostérone, que ce soit prescrit par un médecin ou pris illégalement comme une drogue permettant d’améliorer la performance. Cela peut sembler paradoxal, mais la prise de testostérone empêche les hommes de la sécréter naturellement, ce qui limite la production de sperme. Dans certains cas, il a même été démontré que la prise de testostérone agissait comme une forme de contraception masculine.

Il y a d’autres habitudes à éviter pour les hommes qui veulent protéger la santé de leur sperme. Par exemple, les hommes qui portent des sous-vêtements serrés plutôt que des caleçons ont plus de chances de produire un sperme de faible motilité. Selon une étude britannique réalisée en 2012, ces hommes avaient 24% de chances en plus de produire un sperme peu motile. Des jacuzzis et bains très chauds fréquents peuvent aussi provoquer des problèmes de fertilité temporaires. Le cyclisme peut augmenter la température des testicules, ce qui risque de diminuer la densité du sperme. Même si les problèmes provoqués par les fortes températures ne sont que temporaires, il serait sage pour les hommes de les éviter avant et lorsqu’ils essaient de concevoir.

De plus, les hommes devraient arrêter l’usage du tabac avant de commencer à essayer de concevoir. Il a été prouvé que le tabac diminue la densité du sperme et entrave sa motilité. Il a aussi été prouvé que le tabac entraine la corrosion de certaines composantes de l’ADN dans le sperme, et peut même faire courir un plus grand risque de fausse-couche à la mère. La consommation d’alcool est également à réduire. Même si rien ne démontre que sa consommation occasionnelle pouvait endommager la qualité du sperme, une consommation excessive peut provoquer des déséquilibres hormonaux chez les hommes. Tant que les futurs papas se contentent de boire avec modération quand ils essaient de concevoir, les risques d’effets négatifs sur leur sperme restes faibles.

Sachez que chez les hommes aussi le régime alimentaire et l’exercice physique entrent en compte. Les aliments sucrés et/ou transformés ne sont pas ce qu’il y a de mieux en matière de régime pré-bébé ; les hommes qui essaient de concevoir devraient leur préférer des aliments frais et le plus naturel possible. Les fruits et légumes frais sont pleins de vitamines et d’antioxydants. Il est particulièrement important de consommer des quantités suffisantes de vitamines C et E, puisqu’elles ont toutes deux des effets positifs sur la fertilité.

De plus, les exercices de tonicité musculaire peuvent aider à la production d’un sperme sain. Une masse grasse excessive peut provoquer des déséquilibres hormonaux, ce qui entrave la capacité à produire du sperme.

Il n’est pas nécessaire de suivre toutes ces recommandations à la lettre pour être en mesure de concevoir, mais c’est tout de même bien d’avoir ces informations pour comprendre la source d’un problème de fertilité le cas échéant, et de les avoir en tête quand on essaie de concevoir.

Related posts

Related posts