Comment Ava fonctionne

Comment le bracelet Ava détermine la période de fertilité

Comment Ava fonctionne 2017-03-14T06:20:43+00:00

Le bracelet Ava est une méthode sans précédent de suivi du cycle menstruel. Pendant que vous dormez, les capteurs Ava recueillent des données sur neuf paramètres physiologiques différents. Ces paramètres sont transmis à un algorithme qui détermine la période de fertilité.

Les autres méthodes de suivi de la fertilité reposent sur un seul paramètre et ne peuvent donc pas fournir une image complète de votre fertilité en temps réel. Ava détecte les signes distinctifs indiquant que vous entrez dans votre période de fertilité et quand vous en sortez.

En portant Ava lorsque vous dormez, vous obtenez des informations précises sur votre cycle à votre réveil, sans efforts.

  • Il a été montré qu’Ava détecte en moyenne 5,3 jours de fertilité par cycle avec une exactitude de 89 %

  • Ava a été testé cliniquement au cours d’une étude d’un an à l’Hôpital Universitaire de Zurich.

  • Ava est un dispositif médical de Classe 1 homologué par la FDA.

Faire un suivi d’une autre façon

160628_App_Onboarding_Slide_03

Ava est porté chaque nuit, en dormant, lorsque le corps est entièrement au repos et que vos paramètres physiologiques ne sont pas influencés par vos activités.

160628_App_Onboarding_Slide_04

Synchroniser le bracelet Ava avec l’application tous les matins.

160628_App_Onboarding_Slide_04

Voir des informations sur sa phase menstruelle, son sommeil, son stress et la fréquence de son pouls au repos.

Ce qu’Ava mesure

Le nombre de battements cardiaques par minute au repos.

La fréquence du pouls au repos est plus basse pendant la phase folliculaire que pendant la phase lutéale. L’étude clinique d’Ava a identifié d’autres variations dans la fréquence du pouls au repos au cours du cycle menstruel : la fréquence du pouls au repos s’est élevée d’environ trois battements par minute au début de la période de fertilité.

Les fréquences classiques du pouls au repos se situent entre 40 et 80 battements par minute (bpm). Si tu es physiquement active, ta fréquence du pouls au repos peut même être inférieure à 40 bpm. Le stress, la maladie et l’alcool peuvent provoquer une augmentation provisoire de la fréquence du pouls au repos.

La température de ta peau au niveau du poignet.

La température cutanée est un des paramètres qu’Ava utilise pour déterminer la période de fertilité. S’il t’est déjà arrivé de contrôler oralement ta température corporelle basale, tu remarqueras que la lecture de la température avec Ava indique plusieurs degrés de moins que ta température orale. Il est normal que la température cutanée soit inférieure et plus variable que la température orale.

Pour les degrés Celsius: La lecture moyenne de la température cutanée (lorsque prise à une température ambiante entre 18 et 25 degrés Celsius) indique entre 32,5 et 36,8 degrés Celsius.

Plus ton rapport de VFC est bas, moins tu es stressée.

La VFC est la fluctuation de l’intervalle de temps entre un battement de cœur et le suivant. Elle peut être utilisée comme indicateur du stress physiologique : en cas d’une grande fluctuation de l’intervalle de temps entre les battements de cœur, VFC élevée, cela signifie que tu es plus résistante et moins stressée. Ava mesure le rapport entre les ondes de basse fréquence et de haute fréquence de ton rythme cardiaque. Comme Ava mesure la VFC en utilisant ce rapport, un nombre plus bas signifie que tu es moins stressée.

Le rapport normal de VFC varie de façon importante d’une personne à une autre, mais en recherchant une hausse ou une baisse par rapport à ton rapport de VFC de base, tu peux être informée sur le niveau de stress physiologique de ton corps.

Nombre total d’heures de sommeil et rapport entre le sommeil léger et le sommeil profond + paradoxal.

La quantité et la qualité que chaque nuit te procure sont des paramètres importants du suivi de ta fertilité. Ton cycle menstruel peut affecter ton sommeil et à son tour, ton sommeil peut affecter ton cycle menstruel.

Ava contrôle la quantité de sommeil que chaque nuit te procure. Cela ne prend pas en compte le temps que tu peux passer à lire au lit ; Ava peut faire la différence entre dormir et être couchée tranquillement. Ava contrôle également le pourcentage de sommeil léger et le pourcentage de la combinaison sommeil profond et paradoxal.

Les cycles classiques de sommeil de l’adulte sont de 50 à 65 pour cent de sommeil léger et de 35 à 50 pour cent de sommeil profond + paradoxal.

La perfusion est le processus d’approvisionnement des tissus de ton corps en sang.

Lorsque le sang circule dans tes capillaires, il délivre des nutriments aux tissus et aide à l’élimination des déchets. Puis le sang repart vers le cœur et recommence entièrement tout le processus.

S’il t’est arrivé d’avoir un élastique autour du doigt et de sentir la circulation sanguine se couper, tu es déjà habituée au processus de perfusion. Alors que tu peux limiter la perfusion à l’aide d’un élastique, la perfusion peut aussi se modifier naturellement pour diverses raisons. Par exemple, ta perfusion se modifie dans le but de te réchauffer ou de te rafraîchir. La perfusion se modifie aussi en fonction du cycle menstruel : elle est plus élevée pendant les jours de fertilité et plus basse pendant la phase lutéale.

Fréquence respiratoire par minute.

Ava contrôle ton mouvement à l’aide d’un accéléromètre.

Ce paramètre permet à Ava de faire la distinction entre le sommeil léger et le sommeil profond + paradoxal.

La perte de chaleur est étroitement liée à l’endormissement.

Alors que tu perds de la chaleur par les pieds et par les mains, ta température cutanée monte et ta température interne du corps baisse.

La perte de chaleur est également liée à ton rythme métabolique. Le mécanisme du maintien d’une température plus élevée pendant la phase lutéale fait encore l’objet de discussions scientifiques. Certains chercheurs croient que la réduction de la perte de chaleur en est responsable, alors que d’autres pensent que la production de chaleur interne plus élevée (rythme métabolique accru) en est la cause.

La bio-impédance mesure la résistance des tissus corporels à l’envoi de courant électrique de très faible intensité.

Ce paramètre fournit des informations sur la peau, incluant les schémas d’hydratation et de transpiration. Comme tu l’as probablement observé au cours de ta vie, les hormones de reproduction ont un impact sur ta peau. Ta peau peut se modifier selon les phases du cycle menstruel, pendant la puberté et pendant la grossesse.

La science derrière Ava

En utilisant les paramètres physiologiques pour suivre le cycle menstruel

Ava est le premier produit à utiliser la technologie de détection pour déterminer le niveau de fertilité en temps réel, ce qui permet des prévisions plus précises avec une implication minimale de l’utilisatrice.

La plupart des produits de suivi de la fertilité sont basés sur un seul paramètre et ne fournissent donc qu’une image incomplète de l’état de fertilité de l’utilisatrice. Ces paramètres incluent la température basale corporelle et l’hormone lutéinisante dans l’urine. Utilisée seule, aucune de ces méthodes ne peut à la fois déterminer avec précision le début de la période de fertilité et confirmer l’ovulation. De plus, la fiabilité d’un seul paramètre peut être compromise par des facteurs externes. Pour ces raisons, de nombreuses femmes utilisent simultanément plusieurs méthodes de contrôle de la fertilité, un processus fastidieux et qui prend du temps.

Ava contrôle de multiples paramètres physiologiques qui sont liés à la fertilité et évite ainsi que l’utilisatrice ne contrôle elle-même de multiples paramètres tout en fournissant des prévisions plus précises.

Notre étude clinique

Ava a été testé au cours d’une étude d’un an à l’Hôpital Universitaire de Zurich. L’étude par observation prospective a suivi 37 femmes en bonne santé et non enceinte, entre 20 et 40 ans. Il a été montré qu’Ava détectait 5,3 jours de fertilité par cycle, avec une exactitude de 89%.

Les résultats des études cliniques d’Ava ont identifié de multiples paramètres physiologiques en corrélation avec à la fois l’augmentation de l’estradiol qui précède l’ovulation ainsi qu’avec l’augmentation de la progestérone qui suit l’ovulation. Ava a protégé ces méthodes à l’aide de plusieurs applications brevetées. Les résultats scientifiques ont été présentés lors de congrès aux États-Unis, en Allemagne et en Suisse. Nous soumettons nos dernières découvertes à la publication dans des revues scientifiques examinées par des pairs, en commençant par un article s’attaquant à la corrélation entre la fréquence du pouls et la période de fertilité. De plus, plusieurs autres publications sont en voie de parution et détaillent comment les différents paramètres mesurés par Ava sont en corrélation avec le cycle menstruel.

La corrélation entre la fréquence du pouls et la période de fertilité

Des essais cliniques réalisés précédemment ont montré qu’il y a une hausse importante de la fréquence du pouls mesurée en milieu clinique au cours de la période de fertilité par rapport à la phase menstruelle. Ava a conduit des essais cliniques par observation prospective pour tester si les capteurs de photopléthysmographie (PPG) portés au poignet pouvaient reproduire cette association observée cliniquement. En fait, les résultats de notre essai clinique indiquent que la fréquence du pouls mesurée grâce aux capteurs PPG portés au poignet est beaucoup plus élevée que la fréquence du pouls pendant la phase menstruelle. Les avantages d’utiliser des capteurs portables sont nombreux et incluent la possibilité de suivre sans cesse la fréquence du pouls au cours du sommeil, ce qui réduit les interférences dues aux diverses activités quotidiennes.

Notre essai clinique a également montré que la corrélation entre la fréquence du pouls et les différentes phases menstruelles se maintenait dans un vaste éventail d’activités que les participants exerçaient avant de s’endormir.

Plus important, Ava a élaboré des algorithmes qui nous permettent de détecter la période de fertilité même chez des individus avec des durées de cycle très variables, une caractéristique qui n’est pas accessible en utilisant la méthode du calendrier.

En conclusion, Ava offre un système de détection à vocation scientifique de la période de fertilité qui est adapté à une gamme d’utilisatrices avec les durées de cycle entre 24 et 35 jours dans un ensemble facile à utiliser, accessible et abordable.


1https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11100398
2https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11100398

L’équipe

Les personnes derrière Ava partagent l’engagement à transformer la technologie liée à la santé des femmes.

Professeur Dr. en médecine Brigitte Leeners

Comité consultatif scientifique

Après des études médicales à l’université d’Aix-la-Chapelle/Allemagne, la professeure Leeners est devenue médecin en chef à l’université de Zurich/Suisse. Un de ses principaux sujet de recherche est la modélisation mathématique du cycle menstruel. Les recherches de la professeure Leeners ont été publiées dans des publications de premier plan dans le domaine de la médecine gynécologique et reproductive mondiale. La professeure Leeners s’est largement impliquée dans les études scientifiques sur Ava et elle a rejoint le comité consultatif scientifique en 2015.

Lisa Falco, Docteur

VP Science des données

Après un master en sciences de l’ingénieur de l’université de technologie Chalmers à Göteborg/Suède, Lisa a obtenu un doctorat en traitement des signaux biomédicaux à l’EPFL de Lausanne/Suisse et fut chercheur visiteur à l’école médicale Harvard de Boston/États-Unis. Lisa a travaillé dans les équipes de traitement des algorithmes et des signaux de Solianis (mesure non invasive de la glycémie) et de Scanco Medical (appareils de tomographie par micro-ordinateur). Lisa est l’auteur de plusieurs brevets et elle a présenté des résultats scientifiques au cours de diverses conférences internationales.

Prix

Vu dans…

Ava for healthcare professionals

Please confirm that you are a healthcare professional or researcher

I am a healthcare professional

I am interested in Ava for personal use