AvaWorld

Tomber enceinte

Pourquoi votre traqueur d’ovulation peut se tromper (Indice : vos six jours de fertilité peuvent être difficiles à identifier !)

 

Lorsque vous aurez pris la décision de concevoir un enfant, vous voudrez probablement que cela arrive vite. À cette fin, vous utiliserez peut-être un traqueur d’ovulation pour connaître votre période fertile. Il y a toutes sortes d’outils (applications, calendriers, calculatrices, dispositifs portables et kits) qui permettent de déterminer l’ovulation, et donc votre période fertile. Toutefois, la réalité est que le moment de l’ovulation est imprévisible, même si vous avez un cycle régulier.

Les études montrent que la plupart des femmes n’ovulent pas le quatorzième jour de leur cycle, comme on le dit généralement. (En fait, une étude a même montré que la période fertile de 70 % des femmes ne tombe pas entièrement entre le 10 et le 17e jour du cycle.) Donc si votre traqueur d’ovulation suit la formule « l’ovulation survient le 14e jour du cycle », alors il y a de fortes chances qu’il ne soit pas précis. Nous nous pencherons ici sur les points suivants :

 

  • Le moment de l’ovulation
  • Comment déterminer votre période fertile
  • Le meilleur moment pour tomber enceinte — étayé par une recherche

 

Pourquoi est-il important de connaître votre période fertile lorsque vous essayez de concevoir

 

Chaque cycle menstruel, vous avez une période fertile de six jours : les cinq jours avant l’ovulation et le jour de l’ovulation. Une étude publiée dans The New England Journal of Medicine a montré que pratiquement toutes les grossesses surviennent au cours d’une période de six jours qui se termine le jour de l’ovulation.

Lorsque vous essayez de tomber enceinte, c’est vraiment important de connaître le moment de votre ovulation. Mais pour avoir les meilleures chances de concevoir, vous voulez vraiment déterminer quels sont ces jours avant l’ovulation. Il s’agit de vos jours les plus fertiles – et des jours où vous voulez avoir une relation sexuelle.

 

Quand ovulez-vous ?

 

La réponse courte est : c’est variable. (Ce qui explique pourquoi la plupart des traqueurs d’ovulation ne fonctionnent pas.) L’ovulation est un processus hormonal complexe engendré par quatre hormones différentes : l’hormone folliculostimulante (FSH), l’hormone lutéinisante (LH), l’œstradiol et la progestérone. La chose essentielle à comprendre est le moment où se produira l’ovulation pour vous étant donné qu’elle ne se produit pas en fonction d’un calendrier et peut même changer d’un cycle à l’autre.

Tout d’abord, penchons-nous sur le processus d’ovulation lui-même. L’hormone folliculostimulante (FSH) déclenchera le développement de plusieurs follicules à l’intérieur de votre ovaire. Relativement tôt au cours de votre cycle, l’un de ces follicules deviendra dominant et les autres disparaitront.

Ce follicule dominant produit des niveaux croissants d’œstrogènes, qui entraînent un changement de consistance de votre mucus cervical et d’équilibre du pH et un épaississement et un développement de votre muqueuse utérine. Les œstrogènes continuent alors à augmenter, et une fois que leur niveau est assez élevé, il y a libération de l’hormone LH qui envoie le signal de l’ovulation.

Le follicule se rompt et un ovule mature est libéré : c’est l’ovulation !

Vous avez probablement entendu dire que l’ovulation se produit 14 jours après le début de vos règles. C’est un mythe que continuent à croire même certains professionnels de la santé. Toutefois, de récentes recherches ont montré que seules 10 % des femmes ovulent en fait le 14e jour de leur cycle, ce qui est loin d’être proche de la majorité. Ce qu’il est important de retenir : l’ovulation suit une série d’événements hormonaux qui se produisent chaque mois, mais le rythme auquel elle se déroule peut varier.

 

La raison pour laquelle vous manquez peut-être vos jours les plus fertiles

 

Il existe toutes sortes de produits qui promettent de vous aider à déterminer votre période fertile. Il est toutefois important de noter que tous ces outils ne sont pas créés de manière égale. En fait, cette étude a trouvé que la grande majorité des applications relatives à la fertilité ne sont pas basées sur des méthodes BCF (basées sur la connaissance des périodes de fertilité) reposant sur des preuves.

Certains traqueurs de fertilité se servent de la durée moyenne de votre cycle et d’une période d’ovulation estimée pour déterminer le moment de votre période fertile. Néanmoins, votre pic de fertilité ne dure qu’environ trois jours. Donc, l’utilisation des moyennes et des estimations, même si elles ne sont décalées que de quelques jours, peut vous faire complètement manquer vos jours les plus fertiles.

Quels sont ces jours, exactement ? Selon trois études différentes (chacune avec des conclusions légèrement différentes détaillées dans notre calendrier de fertilité), voici vos jours les plus fertiles, classés dans l’ordre :

 

2 à 3 jours avant l’ovulation  20 à 30 % de chances de concevoir
4 jours avant l’ovulation 10 à 12 % de chances de concevoir
jour de l’ovulation 10 à 12 % de chances de concevoir
5 à 6 jours avant l’ovulation 0 à 5 % de chances de concevoir

 

La chose la plus importante à noter ici est que vous pouvez concevoir un enfant à n’importe quel moment au cours des 5 jours avant l’ovulation et le jour de l’ovulation lui-même. Dans votre période fertile de 6 jours, les 2 à 3 jours avant votre ovulation sont les jours les plus fertiles.

 

Pouvez-vous tomber enceinte les jours de fertilité ou seulement le jour de l’ovulation ?

 

Les deux. Comme le montre le tableau, il existe diverses chances de concevoir chacun de ces jours, mais la conception peut se produire à n’importe quel moment pendant la période fertile. La bonne nouvelle est que les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu’à cinq jours dans l’appareil reproducteur féminin. Selon cette étude, des millions de spermatozoïdes sont déposés dans le vagin au cours d’un rapport sexuel, mais seulement quelques milliers d’entre eux atteignent les trompes de Fallope.

Ces spermatozoïdes attendent que l’ovulation se produise et lorsque celle-ci survient, ils entrent en concurrence pour arriver jusqu’à l’ovule qui vient d’être libéré. Comment les spermatozoïdes savent-ils que l’ovulation est en cours et que c’est le moment de se rapprocher de l’ovule ? Cela reste un mystère.

Une étude a montré que les spermatozoïdes pouvaient être attirés vers l’ovule par un processus en rapport avec « l’odeur », mais il faut mener plus de recherches pour déterminer avec exactitude comment ce processus fascinant fonctionne. Mais le fait est que, d’une manière ou d’une autre, lorsque l’ovule est libéré, les spermatozoïdes savent qu’ils ont une tâche importante à accomplir.

 

Quelles sont les meilleures possibilités permettant de suivre une ovulation ?

 

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs manières fiables d’affiner votre période fertile. Voici quelques options permettant de déterminer les jours fertiles :

  • Mucus cervical — Quelques jours avant l’ovulation, votre mucus cervical va commencer à devenir glissant et ressembler à du blanc d’œuf. C’est un symptôme d’ovulation et un signe que vous êtes fertile. Lorsque vous remarquez ce genre de pertes, vous pouvez en conclure que vous êtes dans votre période fertile.

 

  • Tests d’ovulation— Un test d’ovulation  (aussi appelé OPK pour « kit de prédiction d’ovulation ») détecte la concentration et la présence de l’hormone lutéinisante (LH) dans vos urines. Environ 12 à 36 heures avant l’ovulation, les niveaux de LH augmentent. Cette augmentation peut durer quelques heures à quelques jours. La durée de l’augmentation n’est pas importante pour déterminer le moment de l’ovulation, car la plupart des femmes ont tendance à ovuler environ 24 heures après le début de l’augmentation. Malheureusement, les tests LH ne peuvent pas vous dire si l’augmentation de la LH vient tout juste de commencer ou est sur le point de se terminer. Quel est le problème si vous essayez de concevoir un enfant ? Au moment où votre test LH est positif, il se peut qu’il ne vous reste pas beaucoup de temps (voire pas de temps du tout) avant l’ovulation, et vous avez peut-être déjà manqué certains de vos jours les plus fertiles, en fonction du moment de l’augmentation de votre LH.

 

  • Température basale corporelle— Vous avez aussi la possibilité de surveiller votre température basale corporelle (ou TBC). Avec cette méthode, vous prenez votre température à la même heure chaque matin, avant de sortir du lit ou même de faire le moindre mouvement. Vous devez également utiliser un thermomètre spécial, spécifiquement conçu pour mesurer la température basale corporelle. Le problème avec la méthode TBC, c’est que votre température basale corporelle augmente après l’ovulation. Par conséquent, lorsque vous détectez une augmentation de température, votre période fertile est déjà terminée pour ce cycle.

 

  • Ava— Il est cliniquement prouvé que cet appareil portable détecte le véritable début de la période fertile – en temps réel, lorsqu’elle a lieu. Vous portez le bracelet chaque nuit, pendant votre sommeil. Pour prédire avec précision votre période fertile, l’algorithme propriétaire d’Ava se sert de l’apprentissage machine et de l’intelligence artificielle, en associant la connaissance de votre cycle aux données physiologiques collectées (des paramètres comme le pouls au repos, le rythme de la respiration et la température de la peau, entre autres).

 

Related posts

Related posts