Infertilité Secondaire

Ça a été facile pour le premier enfant, et vous êtes maintenant prête/prêts pour le second.  Mais vous avez beau essayez, ça n’est toujours pas arrivé. Vous savez que votre corps est capable de porter un enfant – alors pourquoi ça ne semble pas marcher ?

Si vous avez conçu et porté un premier enfant, un diagnostic d’infertilité secondaire peut être surprenant, voire choquant. En termes médicaux, l’infertilité secondaire fait référence aux couples qui n’arrivent pas à concevoir un deuxième enfant, tout en ayant eu des rapports sexuels non protégés depuis douze mois ; mais la plupart des experts inclue les fausses-couches à répétition dans la définition.

Près du quart des couples cherchant un traitement contre la stérilité a déjà des enfants. Pourtant ces parents-là ont deux fois moins tendance à solliciter une aide médicale pour des soucis de procréation que les couples souffrant d’infertilité primaire. Ils sont souvent réticents à demander un tel traitement car ils prennent pour acquis leur fertilité, le premier enfant étant la preuve, selon eux, que tout fonctionne. Pourtant, en ce qui concerne la fertilité, une réussite antérieure ne garantit pas une réussite future.

L’ infertilité secondaire secondaire est parfois seulement liée à l’âge : quand on désire un autre enfant, on est plus âgés que pour le premier, on peut donc ne pas être aussi fertiles. Dans d’autres cas, ce peut être le résultat d’un nouveau problème de santé qu’on n’avait pas jusqu’alors. Dans ces cas-là, il faut souvent explorer les mêmes problèmes que ceux pouvant causer une infertilité primaire.

Même s’il vous a été facile de concevoir la première fois, il est tout à fait normal que la seconde prenne plus de temps. Rappelez-vous que même au pic de sa fertilité, une femme n’a que 30% de chances de concevoir pendant n’importe quel cycle. L’intervalle de temps que vous devriez vous donner avant de solliciter une aide médicale dépend de votre âge. Si vous avez moins de 30 ans, accordez-vous une année.

Si vous avez plus de 30 ans, allez voir un médecin au bout de 6 mois. Si vous allez voir un médecin, voici les causes d’infertilité secondaire les plus courantes que celui-ci considérera.

Les causes de l’infertilité secondaire

La qualité des ovules

Pour la plupart des femmes, le pic de fertilité intervient entre 15 et 30 ans, avec une baisse après 30 ans, et une chute à 35 ans (près de 25% des femmes sont stériles avant d’atteindre leurs 36 ans).

Rien qu’une ou deux année(s) suffi(sen)t à modifier la quantité et la qualité de vos ovules. Vous pouvez ainsi avoir conçu très facilement à 31 ans, et tout de même arriver à cours d’ovules à 33 ans. Même si vous ovulez chaque mois, plus vous êtes âgée, plus il y a de chances que vos ovules souffrent de détériorations chromosomiques. Les ovules endommagés ont moins de chances d’être fertilisés ou d’amener une grossesse à terme.

Parfois, la baisse de qualité des ovules peut avoir lieu bien plus tôt qu’espéré. On parlera alors d’insuffisance ovarienne précoce.

Des cycles irréguliers

Si vos cycles sont irréguliers, il est possible que vous n’ovuliez pas, il vous est alors impossible d’être enceinte. Et même si vous ovulez, des cycles irréguliers peuvent rendre la détection de votre période d’ovulation – pour savoir quel est le bon moment d’avoir des rapports sexuels – plus difficile. De nombreux facteurs peuvent perturber votre cycle menstruel habituel, mais les plus courants comprennent :

  • Le stress émotionnel et physique
  • L’obésité
  • Des troubles endocriniens tels que le SOPK, des problèmes thyroïdiens, le diabète
  • Tout autre état de santé à l’origine d’irrégularités menstruelles

Des déficiences de la phase lutéale

Dans un cycle menstruel normal, après l’ovulation, l’endomètre s’épaissit pour se préparer à une éventuelle grossesse. Mais chez certaines femmes, l’endomètre ne s’épaissit pas. Même si un ovule est fertilisé, la paroi de l’utérus n’est pas assez épaisse pour que l’ovule s’y implante, et la grossesse est perdue avant même d’avoir pu s’établir.

L’hormone responsable de l’épaississement de la paroi utérine s’appelle la progestérone. Les déficiences de la phase lutéale arrivent quand on ne produit pas suffisamment de progestérone, ou quand la paroi utérine n’est pas impactée comme elle le devrait par la progestérone.

Si vous suivez votre cycle, il peut vous être possible de détecter une déficience de phase lutéale. La phase lutéale dure normalement de 12 à 14 jours. Mais si vous remarquez que vos règles arrivent trop rapidement après l’ovulation, il peut s’agir d’un signe que votre corps ne produit pas un endomètre suffisamment épais.

Les autres symptômes comprennent des saignements entre les règles, des difficultés à concevoir, et des fausses-couches à répétition (même s’il est possible de faire une fausse-couche avant même de savoir que l’on est enceinte).

Les origines possibles des déficiences de la phase lutéale comprennent :

  • L’anorexie
  • L’endométriose
  • L’exercice physique excessif
  • L’hyper-prolactinémie
  • L’obésité
  • Le SOPK (syndrome des ovaires polykystiques)
  • Des troubles thyroïdiens

La déficience de phase lutéale peut être difficile à diagnostiquer car il n’existe pas de test spécifique à ce problème, mais si votre médecin soupçonne que vous souffrez de cette déficience, il pourrait vous prescrire de la Clomid, des suppléments hormonaux type hCG (hormone chorionique gonadotrope humaine) ou progestérone.

Problèmes de trompes et autres problèmes liés au pelvis

Lorsque les deux trompes de Fallope sont bouchées, l’ovule a du mal à arriver des ovaires jusqu’à l’utérus. La stérilité peut aussi être causée par des problèmes physiques au niveau du col de l’utérus ou au niveau des ovaires, mais c’est moins courant que les défauts au niveau des trompes.

La plupart du temps, les trompes bouchées ne sont à l’origine d’aucun symptôme. Mais elles-mêmes sont souvent le résultat de la maladie inflammatoire pelvienne. Les autres origines possibles sont :

  • La chlamydia ou la gonorrhée
  • Des infections utérines résultant d’un avortement ou d’une fausse-couche
  • Une rupture de l’appendice
  • Une chirurgie de l’abdomen
  • Des expériences antérieures de grossesse extra-utérine
  • L’endométriose

Si une seule des deux trompes est bouchée, il vous sera possible d’être enceinte sans intervention médicale. Mais si les deux sont bouchées, une intervention chirurgicale en laparoscopie peut est nécessaire, mais cela ne convient pas toujours. Il y a plus de chances de réussite chez les femmes plus jeunes et quand le blocage n’est pas important. Si la chirurgie en laparoscopie n’est pas une option, votre meilleure chance sera une FIV (fécondation In Vitro).

Problèmes masculins

La stérilité masculine est généralement causée par un manque de spermatozoïdes ou par la faible mobilité de ceux-ci. Il n’y a souvent aucun symptôme lié à ces problèmes, donc si vous n’arrivez pas à concevoir, il est important de réaliser des analyses de sperme. Si le problème est au niveau de la qualité ou de la quantité de spermatozoïdes, votre médecin eut vous encourager à solliciter l’aide de technologies de reproduction assistée (TRA) telles que l’IIU (insémination intra-utérine) ou la FIV.

Une stérilité inexpliquée

En cas d’ infertilité secondaire, il n’y a la plupart du temps aucun diagnostic. La stérilité inexpliquée est simplement le terme employé lorsque toutes les causes habituelles de stérilité ont été écartées, et pourtant le couple n’arrive toujours pas à concevoir.

Il est particulièrement frustrant de recevoir un diagnostic de stérilité inexpliquée quand le couple a déjà pu mener une grossesse à terme. Il peut parfois y avoir eu un problème sous-jacent depuis le début, et le couple a en fait eu de la chance pour la première grossesse ; il se peut aussi que le problème se soit exacerbé avec le temps.

 

Pour finir sur une note positive : si vous avez réussi à concevoir et mener une grossesse à terme par le passé, vous avez de bien meilleures chances de pouvoir surmonter la stérilité que quelqu’un qui n’a jamais eu de grossesse réussie.

 

Find Your Fertile Window - Order Now

Ava for healthcare professionals

Please confirm that you are a healthcare professional or researcher

I am a healthcare professional

I am interested in Ava for personal use

DÉCOUVRIR AVA | COMMANDER AVA

Jade & Tanner Got Pregnant with Ava!

Thank you everyone for all the support and for sharing your stories since we announced our pregnancy on Wednesday! We are so excited! For those of you who have been following us for a while, you may have seen our past post back in November about using the @avawomen bracelet to help us get pregnant faster. We got pregnant really soon after we started using Ava! I wore the bracelet every night while sleeping and Ava told us which five days were the best days to try for a baby each month. It took so much stress out of the process and was so easy to use. Since so many of you have kindly opened your hearts to me and have shared your stories about trying to get pregnant, I wanted to share what worked for us. Also, I've partnered with Ava to get you all a $20 off coupon code: JANNERBABY I'll be using Ava for all our future pregnancies and cycle tracking between babies. Thank you, Ava.

Mamiblock Got Pregnant with Ava!

@Mamiblock​ benutzt nun auch Ava! Hier ein kleiner Ausschnitt aus Julias Beitrag auf Youtube in dem sie erklärt, wie Ava funktioniert! Wir sind gespannt, wie es weiter geht mit Ava und Julia! Einen erholsamen Samstag Euch allen!