AvaWorld

Tomber enceinte

Dois-je effectuer une analyse de sang pour confirmer ma grossesse ?

Si vous pensez être enceinte, vous vous demandez peut-être si vous devez faire un test de grossesse par prise de sang. Est-il vraiment nécessaire de consulter votre médecin pour effectuer une prise de sang qui confirmera une grossesse ? (Les tests de grossesse par prise de sang sont-ils différents ou meilleurs que les tests urinaires à faire chez soi ?)

Principaux points à retenir :

la plupart des femmes n’ont pas besoin de test de grossesse par prise de sang pour confirmer leur grossesse
Les tests de grossesse effectués à la maison (basés sur une analyse d’urine) sont très précis lorsqu’ils sont utilisés correctement.
Lors de votre grossesse, votre médecin vous fera une prise de sang pour vérifier la présence d’infections et d’autres pathologies susceptibles d’affecter votre bébé
De nouvelles analyses de sang sont en cours de développement et peuvent détecter des complications (comme une pré-éclampsie et une naissance prématurée)

Dois-je effectuer une analyse de sang pour confirmer ma grossesse ?

Pour certaines femmes, il n’est pas nécessaire de consulter un médecin pour effectuer un test de grossesse par prise de sang. Les tests de grossesse urinaires effectués à la maison sont très précis lorsqu’ils sont utilisés correctement. Généralement, les tests de grossesse par prise de sang en début de grossesse sont prescrits pour la tranquillité d’esprit, mais dans certains cas, votre médecin voudra une analyse de sang pour mesurer votre niveau de hCG. Si votre médecin soupçonne une grossesse extra-utérine, il ou elle prendra immédiatement des mesures. Ou bien, si vos niveaux de progestérone sont bas, vous recevrez peut-être de la progestérone en début de grossesse, ce qui peut réduire le risque de fausse-couche pour certaines femmes qui font des fausses-couches à répétition.

Il est important de noter ici que les tests de grossesse sur analyse d’urine ne sont pas plus sensibles que ceux que vous pouvez trouver en pharmacie. Les médecins savent cela, ce qui explique pourquoi ils vous diront généralement que vous pouvez attendre un peu plus avant votre première visite.

Que faut-il retenir ? Les tests de grossesse à faire chez soi sont tellement fiables que même les médecins leur font confiance.

À partir de quel moment peut-on détecter une grossesse par une analyse de sang ?

Le principal avantage des tests de grossesse par prise de sang repose sur leur sensibilité. Une analyse de sang peut détecter une grossesse dans les 24 heures de la nidation ou même potentiellement plus tôt. Un test urinaire de grossesse détectera généralement une grossesse dans les 3 à 4 jours suivant la nidation, bien que cela prenne parfois plus longtemps.

Quels sont les différents types de test de grossesse par prise de sang ?

Il existe deux types de test de grossesse par prise de sang : l’analyse qualitative du sérum sanguin et l’analyse quantitative du sérum sanguin. Ces deux tests portent sur l’analyse d’un petit échantillon de votre sang.

Analyse qualitative du sérum sanguin :

cette analyse de sang confirme la présence de l’hormone de grossesse hCG. Très similaire à un test urinaire de grossesse effectué chez vous, cette analyse vous donnera un résultat sous forme de « oui » (vous êtes enceinte) ou de « non » (vous n’êtes pas enceinte).

Même si ces tests de grossesse par prise de sang sont très précis et sensibles, si une analyse qualitative d’un test sérologique est effectuée trop tôt, il se peut qu’elle donne un faux négatif.

Analyse quantitative du sérum sanguin :

connu également sous le nom de test béta-hCG, ce test mesure la quantité exacte d’hormone hCG dans votre sang, ce qui en fait le test de grossesse par prise de sang le plus précis.
Ces tests sont-ils plus précis que les tests de grossesse effectués chez vous ?
Les tests de grossesse par prise de sang tout comme les tests urinaires de grossesse mesurent la même hormone, la gonadotrophine chorionique humaine ou hCG. Le corps commence à produire l’hormone hCG dès qu’un ovule fécondé s’est implanté avec succès. Le niveau de hCG double environ toutes les 48 heures. Les meilleurs tests de grossesse à faire chez soi sont en mesure de détecter l’hormone hCG approximativement 12 à 14 jours après la nidation.

Vous pouvez faire un test urinaire de grossesse confortablement chez vous. Un grand nombre d’entre eux prétendent être fiables à 99 % lorsqu’ils sont effectués correctement, et ils sont par ailleurs plus pratiques qu’un test de grossesse par prise de sang.

Vous vous demandez peut-être où vous pouvez faire un test de grossesse par prise de sang ? Ces tests sont réalisés dans le cabinet d’un médecin ou dans un laboratoire, et il vous faudra attendre plus longtemps pour avoir les résultats. Selon votre lieu de résidence ou votre type d’assurance maladie, cela peut coûter de l’argent aussi bien que du temps.

Est-il possible d’avoir un faux positif ?

Les tests de grossesse par prise de sang sont très précis. Bien qu’il soit parfois possible d’avoir un résultat faux négatif, les faux positifs sont très rares. Une analyse de sang donnant un résultat faux positif arrive généralement lorsque vous prenez des médicaments qui contiennent ou augmentent la quantité d’hormone hCG dans votre sang. Avant, pendant et après une grossesse, vous devez toujours discuter avec votre médecin de tous les médicaments que vous prenez.

Quelles analyses de sang sont effectuées pendant une grossesse ?

Au cours des visites prénatales, vous aurez des analyses de sang afin de vérifier la présence d’infections ou d’autres pathologies qui pourraient potentiellement nuire à votre bébé.

Votre médecin peut analyser votre sang pour rechercher :

Facteur RhD

Le facteur Rh est une protéine située à la surface de vos globules rouges. Si vos globules rouges possèdent cette protéine particulière, vous êtes considérée comme étant « rhésus positif ». Si vos globules rouges ne possèdent pas cette protéine particulière, vous êtes considérée comme étant « rhésus négatif ». Si vous êtes rhésus négatif et que votre fœtus est rhésus positif, cela peut causer des problèmes pendant la grossesse parce que votre corps peut produire des anticorps contre le sang de votre bébé.

On appelle cela une incompatibilité rhésus. Elle ne nuira pas à votre grossesse actuelle, mais des problèmes pourront apparaître pendant les futures grossesses en cas d’absence de traitement. Si vous présentez cette incompatibilité, votre médecin vous fera une injection d’immunoglobuline anti-Rh (RhIg), un produit sanguin qui peut empêcher la sensibilisation d’une mère rhésus négatif.

Anémie

Beaucoup de femmes développent une carence en fer pendant leur grossesse. C’est parce que leur corps a besoin de plus de fer pour que le bébé bénéficie d’un apport sanguin suffisant et reçoive l’oxygène et les nutriments dont il a besoin. Par conséquent, si votre médecin détecte une carence en fer, vous devrez peut-être prendre un supplément en fer.

Infections

Une analyse de sang peut aussi révéler des infections susceptibles d’affecter votre bébé, par exemple :

Rubéole
Syphilis
Hépatite B
Hépatite C
VIH
Diabète gestationnel

Le diabète gestationnel (GDM) est un type de diabète pouvant affecter certaines femmes au cours de leur grossesse. Il se développe lorsqu’il y a trop de glucose (sucre) dans le sang. Le diabète gestationnel tend à se développer au cours du troisième trimestre (après 28 semaines) et disparaît généralement après la naissance du bébé.

De quels progrès ont bénéficié les tests de grossesse par prise de sang ?

Les tests de grossesse par prise de sang ont fait l’objet de nouveaux progrès intéressants qui élargissent la portée de leurs avantages. Les nouvelles recherches ont montré que les analyses de sang peuvent prédire une naissance prématurée et identifier le risque de diabète gestationnel au cours du premier trimestre. Dans les deux cas, « une femme avertie en vaut deux » : plus tôt les médecins peuvent se préparer à une grossesse potentiellement à risque, meilleurs seront les résultats. En traitant les risques plus tôt au cours de la grossesse, vous pouvez être en mesure de gérer vos inquiétudes et de modifier votre mode de vie avant d’être confrontée à une crise liée à la santé.

Les récentes recherches menées en Australie indiquent également que les tests de grossesse par prise de sang peuvent servir à déterminer le risque de pré-éclampsie chez la mère, une complication grave et potentiellement mortelle pendant la grossesse liée à l’hypertension artérielle et qui touche 3 à 8 % des femmes enceintes. Bien que le test pour la pré-éclampsie ne soit actuellement pas disponible aux États-Unis, son utilisation en Australie (où il a prédit des cas pré-éclampsie avec une précision de 95 %) indique que des mesures positives sont en train d’être prises. N’hésitez pas à demander à votre médecin des renseignements sur les derniers tests disponibles.

Quand dois-je parler à mon médecin ?

En règle générale, votre médecin ou votre gynécologue obstétricien s’attend à vous voir à environ huit semaines de grossesse. Si vous avez des préoccupations qui nécessitent d’effectuer un test de grossesse par prise de sang très tôt, ou si vous avez précédemment fait une fausse couche ou une grossesse extra-utérine, vous devez envisager d’aller consulter votre médecin dès que possible. Il sera en mesure d’effectuer une échographie ou de prescrire une analyse quantitative du sérum sanguin pour savoir si votre grossesse se poursuit normalement.


Jackie Ashton

Jackie est rédactrice scientifique pour Ava et possède une décennie d'expérience en journalisme - interprétant des études cliniques et des documents de recherche pour des médias tels que le New York Times et le Washington Post.

Related posts

Related posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'information Acceptez

This site is using first and third party cookies to be able to adapt the advertising based on your preferences. If you want to know more or modify your settings, click here. By continuing to use the site, you agree to the use of cookies.