AvaWorld

De semaine en semaine

Calculatrice de conception : quand suis-je tombée enceinte ?

 

Dès que vous obtenez un test de grossesse positif, la première chose que vous allez certainement faire est de chercher une « calculatrice de conception » ou « quand suis-je tombée enceinte ? » sur Google. Si c’est le cas, vous trouverez en ligne de nombreuses calculatrices vous promettant de vous donner votre date de conception. Mais en vérité, les calculatrices en ligne (qui s’appuient sur des formules) ne vous permettront d’obtenir qu’une estimation de votre date de conception.

Avant de se plonger dans la compréhension du processus complexe de la conception, observons comment fonctionnent ces calculatrices de conception en général.

Pour déterminer le début de la grossesse, la date qu’il vous faut rechercher est celle de la nidation : lorsque l’ovule fécondé s’implante dans la paroi utérine, marquant ainsi le début de votre grossesse. Vous pouvez calculer cette date à l’aide de quelques formules simples (déjà abordées dans notre article sur la calculatrice de nidation).

Si vous connaissez la date à laquelle vous avez ovulé, ajoutez 9* jours.

Date d’ovulation + 9 jours = date de nidation

Si vous connaissez le premier jour de vos dernières règles, ajoutez 23** jours.

Date des dernières règles + 23 jours = date de nidation

*Les embryons viables s’implantent en moyenne 9 jours après l’ovulation.

**14 (nombre moyen de jours entre les dernières règles et l’ovulation) + 9 (nombre moyen de jours entre l’ovulation et la nidation) = 23 jours.

 

Cette fois encore, il est important de noter que les formules ci-dessus ne sont qu’une simple estimation basée sur les dates auxquelles l’ovulation et la nidation ont tendance à se produire en moyenne chez la plupart des femmes. Pour obtenir des informations précises sur votre période fertile, suivre votre cycle est très utile.

Quand suis-je tombée enceinte ?

Pour savoir à quelle date la conception a eu lieu, il est important de savoir qu’elle n’est pas le seul facteur à prendre en compte pour connaître la date de début de votre grossesse. Il s’agit plutôt d’un processus en deux étapes de conception (la fertilisation de l’ovule après l’ovulation) et la nidation.

Comment se déroule l’ovulation ?

Pendant la phase folliculaire qui correspond à la première partie de votre cycle, les follicules ovariens (sortes de petits sacs remplis de fluide) qui contiennent des ovules pas encore à maturité grandissent. L’un des follicules devient dominant et commence à sécréter de l’œstradiol, ce qui entraîne un pic de l’hormone lutéinisante (LH). Ce pic provoque la rupture du follicule, ce qui déclenche la libération d’un ovule mature, qui descend le long des trompes de Fallope reliant les ovaires à l’utérus.

La libération de cet ovule, déclenchée par le pic LH, s’appelle l’ovulation. Si vous vous demandez quand se passe cette ovulation, elle varie d’une femme à l’autre, mais en moyenne, elle survient environ 14 jours après le début de vos règles. (Mais là encore, le suivi de votre cycle vous permettra de savoir plus précisément quand vous ovulez sans avoir à recourir à des calculs pour y parvenir.)

Lorsque l’ovule est libéré, il doit être fécondé entre 12 et 24 heures, après quoi il n’est plus viable. Les spermatozoïdes les plus forts peuvent survivre jusqu’à cinq jours dans l’organisme féminin lorsque la glaire cervicale est formée. Comme la période fertile est courte, l’utilisation d’une calculatrice d’ovulation, ou le maintien à jour d’un calendrier d’ovulation ou d’un calendrier de fertilité peut vous aider à mieux évaluer le meilleur moment pour tomber enceinte. (La méthode la plus simple ? Avoir un rapport 2 à 3 jours avant l’ovulation !)

Enfin, l’ovule maintenant fécondé doit finir par arriver dans l’utérus pour s’implanter dans la paroi utérine. Cette implantation se produit en général 8 à 10 jours après l’ovulation.

Si l’une de ces étapes échoue, l’ovule meurt et est éliminé au cours des prochaines règles, puis le processus d’ovulation recommence à nouveau le mois suivant.

Quelle sera la date de mon accouchement ?

Une fois votre grossesse confirmée, bien évidemment, vous allez chercher à connaître la date de la naissance du bébé. Connaître votre date de conception vous aide dans le suivi de la grossesse. Surtout, cette étude a montré que l’obtention d’une date d’accouchement précise a des effets positifs sur les résultats de la grossesse, car cela permet aux médecins de prendre de meilleures décisions, comme savoir s’il faut ou non provoquer un accouchement. (Consultez aussi notre article intitulé comment savoir à quelle semaine de grossesse vous vous situez.)

En général, votre date d’accouchement (DPA) se calcule en ajoutant 280 jours au premier jour de vos dernières règles. Cependant, cette pratique s’appuie sur un cycle de 28 jours et sur une ovulation se produisant le 14e jour après le début de vos règles. Mais de nombreuses femmes présentent un cycle différent. Le modèle 28/14 ne prend pas en compte les irrégularités de durée de votre cycle, ni la date exacte de vos dernières règles, ou la variabilité du déclenchement de l’ovulation.

 

Quel est le niveau de précision des calculatrices de conception ?

Les calculatrices de conception et de date d’accouchement sont très utiles pour fournir une date approximative. Mais il faut savoir que ces estimations approximatives ne prennent pas en compte la variabilité de votre cycle.

Lorsqu’il s’agit de déterminer l’âge gestationnel d’un fœtus, les médecins peuvent employer diverses méthodes de diagnostic. La plus répandue consiste à utiliser la date de vos dernières règles. Autres méthodes disponibles : dater la grossesse à partir du pic LH qui se situe juste avant l’ovulation ; mesurer le taux de hCG libéré dans votre organisme dès qu’un ovule réussit à s’implanter dans l’utérus ; et mesurer le fœtus par échographie lors des examens du premier et second trimestres.

 

En quoi les calculatrices de conception en ligne diffèrent-elles de celles en forme de roue utilisée par mon médecin ?

Lorsque vous consultez votre médecin pour parler de votre grossesse, il utilise peut-être une calculatrice dénommée roulette obstétricale ou de grossesse. Comme beaucoup de calculatrices de ce type, la roulette de grossesse s’appuie sur la date de vos dernières règles. En déplaçant une couche de la roulette vers la date de vos dernières règles, d’autres dates importantes (telles que la date estimée de votre accouchement) seront révélées.

La roulette de grossesse et les calendriers de conception fournissent les mêmes informations. Cependant, tandis que la roulette de grossesse aide à déterminer votre DPA, elle offre aussi d’autres informations sur les diverses étapes de la grossesse, telles que l’estimation du poids du fœtus et la période optimale pour effectuer divers examen prénatals.

Il y a de cela quelques années, l’American College of Obstetricians and Gynecologists a réinventé la roue de grossesse sous forme d’une application et encourage désormais son utilisation plutôt que celle de l’ancienne version plastifiée.  

 

Pourquoi ma date prévue d’accouchement calculée diffère-t-elle de celle obtenue à l’échographie ?

Le calendrier de conception utilise la date de vos dernières règles pour calculer la date prévue de votre accouchement. Cependant, l’échographie permet de déterminer l’âge gestationnel estimé d’un embryon ou d’un fœtus à l’aide de mesures biométriques. En général, il s’agit de mesurer la longueur vertex-coccyx (CRL) de l’embryon ou du fœtus. Au cours du premier trimestre, la taille de l’embryon ne varie pas beaucoup. Ainsi, en comparant la taille observée de votre embryon ou fœtus à la norme établie, il est possible de déterminer l’âge gestationnel de manière plus précise.

Conformément aux directives cliniques de la Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada, la date d’accouchement obtenue à l’échographie est la plus appropriée à un usage clinique. (Cependant, cela ne vous donnera pas la date exacte de conception, en raison de facteurs tels que la variabilité biologique de reproduction, la taille du fœtus et son développement.)

 

Est-il possible qu’une calculatrice de conception se trompe ?

Bien que vous souhaitiez connaître la date exacte de la conception (et, par conséquent, la date prévue de votre accouchement), les calculatrices de conception peuvent produire des résultats erronés en raison des divers paramètres de probabilité impliqués.  Un cycle irrégulier, une phase folliculaire plus courte ou plus longue que la moyenne ou une date de nidation plus tardive ou plus précoce sont tous des facteurs pouvant affecter votre date d’accouchement.

Une étude parue dans l’International Journal of Gynecology and Obstetrics a montré qu’en réalité, 5 % des femmes donnent naissance le jour même de leur DPA, peu importe la méthode de calcul utilisée, et que 66 % des naissances se produisent la semaine suivant la DPA.

 

Related posts

Related posts

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information Accept

This site is using first and third party cookies to be able to adapt the advertising based on your preferences. If you want to know more or modify your settings, click here. By continuing to use the site, you agree to the use of cookies.