Aménorrhée post-pilule: explications et solutions

Les aménorrhées ne sont pas réellement dues à la pilule contraceptive

Lorsque vos règles cessent de se manifester après avoir pris la pilule contraceptive, on a tendance à parler d’aménorrhées « post-pilule » ou « post-contraception ». Ce terme est alors assez trompeur car il insinue que ces aménorrhées sont dues à cette méthode de contraception. Il existe des raisons diverses et variées pour lesquelles votre cycle fonctionne de travers après une longue période de contraception orale, et certaines n’ont aucun rapport avec la pilule elle-même.

Des études montrent que le fait d’arrêter la pilule peut retarder le retour des règles chez certaines femmes. La plupart du temps cet effet est temporaire et votre cycle redevient ce qu’il était au bout de quelques mois.

Mais il est également possible que la cause latente de ces aménorrhées se soit développée quand vous preniez la pilule ; cela ne vous ferait pas remarquer d’irrégularités pendant la prise de pilule puisque celle-ci empêche la sécrétion naturelle d’hormones et procure l’illusion d’un cycle idéal de 28 jours. Si vous n’avez toujours pas vos règles trois mois après avoir arrêté la pilule, il est temps d’en parler à votre gynécologue.

Cet article devrait vous permettre de comprendre ce qui est normal et ce qui ne l’est pas quand on arrête ce mode de contraception, et expliquer certaines des causes possibles d’aménorrhées « post-pilule ».

 

Les effets de la pilule sur votre cycle

Il existe deux catégories de pilules contraceptives : la pilule mini dosée, qui contient de l’œstrogène et de la progestérone de synthèse, et la pilule micro dosée, qui ne contient que de la progestérone. La pilule mini dosée réprime le cycle hormonal naturel et empêche l’ovulation. La pilule micro dosée épaissit les glaires cervicales et délaye la paroi utérine, afin qu’un ovule fécondé ne puisse s’implanter. Cela empêche l’ovulation chez 40% des femmes. Pour la pilule micro dosée, certaines femmes n’ont que des saignements occasionnels, voire aucun.

La pilule mini dosée est constituée de trois semaines de pilules hormonales et une semaine de pilules factices. Pendant la semaine de pilules factices, des saignements surviennent, dues au sevrage hormonal, ce ne sont donc pas véritablement les menstruations.

La norme varie beaucoup d’une femme à l’autre quant à la durée naturelle du cycle. Mais peu importe ce qui est normal pour vous, la pilule donne l’illusion ou l’impression d’avoir un cycle menstruel type, c’est-à-dire de 28 jours. Mais en réalité, ce n’est même plus un véritable cycle menstruel. Pendant un cycle menstruel naturel, vos niveaux hormonaux changent considérablement tout au long du mois. Lorsque vous prenez la pilule, celle-ci vous procure la même dose d’hormones chaque jour pendant trois semaines, puis aucune pendant la quatrième semaine. C’est donc très différent de ce qu’il se passe au cours d’un véritable cycle menstruel.

 

« Lorsque j’ai arrêté ma pilule, je ne me rendais pas compte que mes cycles seraient aussi irréguliers. Je n’y comprenais plus rien. Il m’a fallu deux cycles mais au moins avec Ava, je sais où j’en suis. » Pauline

Voici à quoi vous attendre quand vous arrêtez la pilule

Au début, vous aurez des saignements dus au sevrage hormonal. Ce ne sont pas véritablement les menstruations, mais plutôt l’impact de la chute soudaine des niveaux d’hormones quand on arrête la pilule.

Après ces saignements, chez certaines femmes le cycle reprend automatiquement alors que chez d’autres il faut attendre un certain temps. Pour la plupart des femmes, le cycle qui suit directement l’arrêt de la pilule inclue une ovulation et une phase lutéale à durée normale. Mais pour environ 40% d’entre elles, ce premier cycle peut être soit anovulatoire, soit avoir une phase lutéale trop courte.

Sur le plus long terme, les chances d’avoir des cycles longs (appelés oligoménorrhées) sont plus grandes pendant presque un an. Il n’est pas anormal d’avoir des cycles assez longs pendant les neufs mois qui suivent l’arrêt de la pilule contraceptive. Le fait d’avoir des cycles longs ou irréguliers après l’arrêt de la pilule peut être agaçant, mais cela ne signifie pas que vos chances de concevoir sont amoindries : vous avez autant de chances de concevoir en ovulant le 14ème jour qu’en ovulant le 22ème ; faites simplement en sorte de bien suivre votre cycle afin de savoir quand vos chances de concevoir sont à leur maximum.

 

Que faire si vous avez une aménorrhée post-pilule

Notez bien que l’aménorrhée post-pilule n’est pas un état de santé ni un problème médical. Si vos règles ne reviennent pas dans les quelques mois suivant l’arrêt de la pilule, il peut y avoir une raison sans aucun rapport avec vos antécédents contraceptifs.

Les raisons les plus courantes d’aménorrhées post-pilule incluent :

  • Le SOPK (syndrome des ovaires polykystiques) : cet état hormonal très courant peut amener à des cycles longs et irréguliers ou à des aménorrhées. Les scientifiques estiment que pas moins d’une femme sur dix est touchée par ce syndrome. Si votre médecin vous diagnostique un SOPK, il y a toute une variété de traitements possibles pour vous aider à gérer ce syndrome et à concevoir un enfant.
  • Les aménorrhées hypothalamiques: cette cause souvent ignorée d’aménorrhées peut provenir d’un mélange de cinq facteurs : l’exercice, la perte de poids, les restrictions caloriques, le stress, et la génétique. La plupart du temps, ces aménorrhées sont le résultat d’un mélange de plusieurs de ces facteurs (par exemple, de l’exercice physique intense combiné à une légère restriction calorique). Mais elles peuvent aussi se développer lorsqu’un seul de ces facteurs est exacerbé de manière extrême (par exemple, l’anorexie). Avec simplement des modifications du mode de vie, les aménorrhées hypothalamiques peuvent être résolues sans l’aide d’un traitement spécifique.

 

Quand faut-il consulter un médecin

Si vos règles ne sont pas revenues deux mois après l’arrêt de la pilule, il peut être utile de prendre rendez-vous avec votre médecin. Il effectuera probablement un test d’hémorragie de privation pour écarter la possibilité de problèmes sous-jacents pouvant être à l’origine de votre aménorrhée post-pilule. Il s’agit de prendre de l’hormone progestérone sur le court terme pour voir si cela déclenche les règles.

Si vous avez des saignements après ce test, cela signifie que votre corps sécrète de l’œstrogène mais n’ovule pas. Si vous ne saignez pas après ce test, cela veut dire que vous ne sécrétez pas suffisamment d’œstrogène pour ovuler, ou qu’il y a une obstruction utérine qui empêche vos règles de couler. Votre médecin décidera de la meilleure chose à faire en fonction des résultats du test.

 

La pilule fait-elle du tort à la fertilité ?

La plupart du temps, la pilule contraceptive n’a pas d’effet négatif sur la fertilité. De nombreuses femmes arrivent à concevoir dès le premier cycle après l’arrêt de la pilule.

Environ 40% des femmes souffrent d’irrégularités menstruelles à court terme. Ces irrégularités incluent les cycles longs et les phases lutéales de moins de 10 jours. Un cycle long n’empêche pas de concevoir. En revanche, une phase lutéale courte peut diminuer les chances de concevoir. La plupart du temps, les femmes qui éprouvent des irrégularités menstruelles après l’arrêt de la pilule voient leurs cycles redevenir normaux dans les neuf mois.

 

Vous ne comprenez rien à vos cycles ou vous voulez simplement en savoir plus? Rejoignez notre groupe Facebook et posez toutes vos questions!

 

Find Your Fertile Window - Order Now

Ava for healthcare professionals

Please confirm that you are a healthcare professional or researcher

I am a healthcare professional

I am interested in Ava for personal use

DÉCOUVRIR AVA | COMMANDER AVA

Jade & Tanner Got Pregnant with Ava!

Thank you everyone for all the support and for sharing your stories since we announced our pregnancy on Wednesday! We are so excited! For those of you who have been following us for a while, you may have seen our past post back in November about using the @avawomen bracelet to help us get pregnant faster. We got pregnant really soon after we started using Ava! I wore the bracelet every night while sleeping and Ava told us which five days were the best days to try for a baby each month. It took so much stress out of the process and was so easy to use. Since so many of you have kindly opened your hearts to me and have shared your stories about trying to get pregnant, I wanted to share what worked for us. Also, I've partnered with Ava to get you all a $20 off coupon code: JANNERBABY I'll be using Ava for all our future pregnancies and cycle tracking between babies. Thank you, Ava.

Mamiblock Got Pregnant with Ava!

@Mamiblock​ benutzt nun auch Ava! Hier ein kleiner Ausschnitt aus Julias Beitrag auf Youtube in dem sie erklärt, wie Ava funktioniert! Wir sind gespannt, wie es weiter geht mit Ava und Julia! Einen erholsamen Samstag Euch allen!

VOIR LA VIDÉO | COMMANDER AVA

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations

Ce site utilise ses propres cookies et des cookies de tiers pour pouvoir adapter la publicité à vos préférences. Si vous souhaitez en savoir plus ou modifier vos paramètres, cliquez ici. En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Fermer